Accompagnement (coaching « terrain ») SST

OBJECTIFS

  • Faciliter le transfert d’apprentissage des compétences de leadership ciblées lors des formations, dans l’action.
  • Renforcer la qualité et l’impact des activités clés de prévention en fonction d’objectifs clairs et mesurables.

BÉNÉFICES CONCRETS

pour le gestionnaire

pour l’organisation

  • Développer sa confiance, sa crédibilité, son courage et sa rigueur comme leader;
  • Recevoir de l’aide pour clarifier son rôle, ses responsabilités, ses forces et ses compétences à renforcer et pour mettre en place son plan d’action;
  • Bénéficier de l’expérience du coach externe afin de sortir de son « contexte d’urgence » et de se centrer sur ses objectifs prioritaires.
  • Investir dans le développement des niveaux de SAVOIR  (Savoir- Savoir-faire, Savoir-être) de ses leaders comme « catalyseurs de comportements » responsables contribue à la rétention du personnel et au développement de l’intelligence collective.
  • Démontrer une volonté d’instaurer une rigueur qualitative et mesurable, un alignement « top-down » renforçant la crédibilité de l’organisation;
  • Faciliter la transition du coach externe vers les coaches internes afin de s’approprier la démarche de développement des compétences ciblées;
  • Permettre de cibler des enjeux organisationnels identifiés lors du coaching externe.

Conditions de réussite d’une démarche de coaching (Santé  Sécurité au Travail) avec les gestionnaires :

  • Volonté réelle et concrète de l’organisation : attentes claires et gestes significatifs de la direction.
  • Vision: objectifs clairs et précis de l’organisation;
  • Rigueur dans la mise en place et le suivi de la démarche;
  • Volonté d’appropriation de la démarche à l’interne;
  • Contexte de relations favorables (respect, transparence, confiance);
  • Mise en place d’une démarche structurée, systématique: engagement des parties concernées, objectifs clairs et mesurables;
  • Imputabilité à chaque niveau de gestion;
  • Un « porteur » du dossier à l’interne ;
  • Un environnement de travail sécuritaire, propre et ordonné (connaissances et contrôle des dangers et des risques, mécanismes de prévention, règles et procédures en place (clarification des « zones grises »).
  • Rigueur dans la réalisation des mesures correctives et la gestion des risques en amont assurant une crédibilité minimale de l’organisation.
Fermer le menu